A ne pas oublier dans la valise :

Un adaptateur pour pouvoir recharger vos appareils éléctroniques car en France la tension fournie par le secteur est de 220 V et au Japon elle est de 100 V (vous en trouverez à l'aéroport normalement). Un adaptaneur adapte juste la forme de la prise, car il ne modifie pas la tension contrairement à un transformateur. Cependant la plupart des appareils électriques que l'on possède sont fournis avec des transformateurs fonctionnant dans la tranche 100 - 220 volts et donc peuvent être branchés sur une prise japonaise moyennant l'adaptateur de forme. Si vous avez le moindre doute, gardez vous de faire des essais !

Un guide de conversation français-japonais, c'est le livre que nous avons apporté et il nous a été bien utile. Nous vous conseillons avant de partir d'apprendre quelques bases de la langue japonaise. Les japonais l'apprécieront et d'autre part si vous pensez pouvoir communiquer en anglais, ne comptez pas trop dessus car tous ne le parle pas même dans les lieux touristiques et l'accent japonais rend la compréhension assez difficile parfois.

Une trousse à pharmacie, mieux vaut prévenir que guérir...et il n'est pas évident de se faire comprendre dans une pharmacie niponne (ce n'est pas impossible bien sûr, nous avons bien reussi et notre guide de conversation a été indispensable dans cette situation).

Echanger quelques devises pour avoir des Yens en arrivant sur place. Vous aurez rapidement besoin de liquidités et sur place, surtout après le voyage en avion, mieux vaut être zen sur ce point. Pour info, il y a des distributeurs dans les combini Seveneleven ouverts 24h/24 et 7j/7 et dans les bureaux de Poste. Ayez toujours une quantité suffisante d'espèces car la pratique c'est de payer cash. Vous ne payerez que très peu par carte bancaire, à part pour régler votre hébergement par exemple.

Pour vos papiers

Pas d'inquiètude, un Passeport suffit pour un séjour touristique inférieur à 90 jours. Il n'y a aucun vaccins particuliers à prévoir.

A anticiper

Les bagages

Si vous prévoyez un circuit, vous allez nécessairement être amenés à avoir des temps de transports plus ou moins longs avec vos bagages. Le mieux c'est d'avoir une petite valise et un petit sac à dos par personne. Le sac à dos sera très pratique lors de vos sorties afin d'avoir votre guide de conversation, les différents plans, votre appareil photo, caméra ou autre... Bien que les trains et métros soient confortables, ils sont rarement prévus pour des valises de volume important. Nous avions prévu de nous envoyer nos achats sur place par colis, afin de ne pas avoir trop de choses à tranporter. Il y a deux types d'envois possibles : en express par avion EMS -Express Mail Service- (assez honéreux) ou par bateau, moins rapide et moins cher.

Les transports une fois sur place

Si vous arrivez à l'aéroport de Narita, vous pourrez prendre le Narita Express qui vous aménera à Tokyo en 1h20 à peu près. C'est un peu nos RER mais en 10 fois plus classe!

preparation

preparation

Le Japan Rail Pass (JRP) est très utile et vous permettra de voyager sur les lignes JR dans tout le Japon et dans certaines grandes villes comme Tokyo (Lignes Yamanote, Chuo et Sobu). Attention, il faut l'acheter en France (vous aurez alors trois mois pour l'activer au Japon dans une agence JR). Nous sommes passés par Vivre le Japon. Vous devrez choisir une période d'une, deux ou trois semaines. Nous l'avons pris pour une partie de notre séjour mais non pour la totalité, celà est à étudier en fonction de votre parcours. Vous aurez la possibilité de prendre le tarif Green, l'équivalent d'une première classe ou le tarif normal, cependant, une classe éco au Japon est l'équivalent d'une première classe en TGV en France... Une fois arrivés au Japon, vous devrez présenter le billet que l'on vous a donné en France lorsque vous avez payé votre pass JR et on vous l'échangera contre votre carte JR (un peu comme nos passeports).

 preparation

preparation

(Date sur le JRPass : 4 novembre 2011, l'année 23 au Japon)

Ensuite vous devrez présenter le Pass aux agents situés devant les portiques de passages. A chaque station, devant les portiques, un ou plusieurs agents sont disponibles si vous avez besoin d'aide, celà est rassurant en cas de petit soucis techniques.

preparation

Ce n'est pas tout, si vous êtes à Tokyo et que vous n'avez pas le JRPass pendant une période (ce qui fût notre cas) prenez une carte SUICA (c'est un peu l'équivalent de notre carte Navigo), il faut la recharger au fur et à mesure du montant que vous voulez. Le système est vraiment différent de celui que nous connaissons en France car là-bas, le débit sur la carte de transport se fait au nombre de station, c'est à dire que si votre trajet comporte 2 stations sur la même ligne ou 10 stations avec 2 changements vous payerez plus cher dans le deuxième cas de figure.Celà implique donc que vous payez en sortie de trajet et/ou aux correspondances (il y a plusieurs exploitants) et non à l'entrée. En tout les cas, il peut arriver que votre carte ne soit pas assez chargée et que vous vous retrouviez à ne plus pouvoir sortir ( car le débit de la carte se fait à la sortie en fonction du nombre de stations que vous avez parcourus), ne vous inquiétez pas vous pouvez recharger votre carte aux bornes que vous trouverez dans la station. Si vous achetez des tickets, c'est possible aussi, toujours sur les bornes présentes dans les stations, vous devez choisir votre station de départ et d'arrivée, puis vous payez et obtenez votre ticket.Dans le cas où vous auriez trop payé ou pas assez, toujours la même chose les bornes seront là pour l'ajustement, et même pour un remboursement! Il est bon à savoir que la carte SUICA peut servir au paiement de vos achats dans les combini (superette où vous trouverez alimentaire, magazines, service pour téléphoner, faire des photocopies, retirer de l'argent....).

preparation

 Cette carte SUICA nous a aussi permis de faire le trajet en Narita Express, c'est la carte NEX + SUICA

preparation

Pour vos trajets en Shinkansen , si vous avez pris le JRPass vous n'aurez qu'à réserver quelques minutes avant le départ (méfiez-vous, certains trajets en fonction des horaires, vous n'aurez peut-être plus de places assises disponibles donc ne vous y prenez pas trop tard tout de même!), vous n'aurez bien sûr rien à payer avec votre JRPass. Tous les Shinkansen ne sont pas accessibles avec le JRPass, notamment le tout dernier qui est plus rapide, le Nozomi.

preparation

Une remarque très utile, la ponctualité des trains est impressionante, c'est à la minute près, donc attention il faut vraiment arriver à l'heure et pas une minute après, sinon il sera trop tard!

Il y a beaucoup de consignes dans les gares, vous pourrez donc y déposer vos affaires encombrantes, c'est bien pratique. Celles-ci sont soit éléctroniques (payable avec la carte SUICA), soit à pièces.

Autre chose, les japonais forment des files d'attente sur les quais de métro et trains au niveaux des marquages au sol indiquant l'endroit où les portes des wagons s'ouvriront. Faites donc attention, au risque de paraître impoli sans le vouloir! La rigueur qu'ils ont à ce sujet est impressionante, il n'y a aucune cohu ou bousculade.

A Kyoto, vous aurez surtout à prendre le bus. Nous avons choisi de régler le transport trajet par trajet soit environ 100 yens (environ 1 €).

Le budget transport n'est pas négligeable, prévoyez quand même large, ça va vite...

Commentaires

  1. Virginie BROUAT Le , Virginie BROUAT a dit :

    ah,ben, on a tout pour partir !!

Envoyer votre commentaire