Notre première fois en Shinkansen s'est très bien passé, il ne s'agissait pas du plus rapide ni du plus moderne qui est le Nozomi car nous n'y avons pas accès avec notre JRPass. Il s'agissait d'un Hikari. A son arrivée en gare l'équipe de ménage s'empare du train pour changer la direction des sièges dans le sens de la marche, enlever les détritus éventuels, passer le balai par terre, le plumeau sur les sièges et remplacer tous les protections des appuis têtes, tout ça en 5 minutes chrono, impressionnant!

Shinkansen

Ca y est nous sommes installés, le train est assez confortable à quelques petits détails près comme l'absence de menu (je précise qu'il n'y a pas de voiture bar comme dans les TGV, une hôtesse passe dans les allées avec un chariot) ce qui nous oblige en cas de commande à choisir uniquement au passage du chariot et sans savoir ce qu'il y a comme produit. La seconde chose, plutôt une remarque de fille et pour cause...les toilettes à la japonaise qui sont un genre de toilettes turques pas trop mon truc mais bon, on fait avec. C'est surprenant de passer des super toilettes toutes fonctions à ces toilettes très basiques et pas très pratiques.

Pendant de voyage en train nous avons pu admirer pour notre plus grand plaisir, le Mont Fuji une seconde fois (la première fois sur la boucle de Hakone) et cette fois le temps était plus clément, voyez vous-même :

Fuji san

Nous voilà arrivés en gare de Kyoto, première impression très positive dans cette gare un peu chic, un vrai centre commercial, toujours très bien entretenu. Nous sentons être sortis de la follie Tokyoïte, même si il y a avait du monde, rien de comparable, en tout cas à l'heure à laquelle nous sommes arrivés.

Nous devons prendre le bus pour arriver à notre Ryokan et là commencent nos ennuis! Nous devons prendre le bus N°206 dans une direction bien précise et le N°206 que nous trouvons dans ce terminal d'arrêt de bus n'a ni la direction ni la station à laquelle nous devons nous rendre. Alors nous voilà partis en quête d'informations sur les cartes présentes mais la plupart écrites intégralement en japonais...Nous voyant chercher partout, deux jeunes japonais nous demandent en anglais si nous avons besoin d'aide. C'est bien sûr avec plaisir et soulagement que nous avons acceptés.

Et là nous découvrons qu'il n'y a pas un mais deux bus différents qui ont le numéro 206, nous n'aurions jamais trouvé seuls! Petite remarque en passant, Kyoto est une ville étudiante (et d'étudiantes ! ndlr), nous avons pu nous en apercevoir.

Kyoto

Nous montons donc dans ce fameux bus avec nos valises et bien sûr, le bus est bondé. Leur organisation est différente qu'en France, on monte par l'arrière et on sort par l'avant et c'est à ce moment qu'il faut payer.Ce trajet a été un peu difficile pour nous!

Kyoto

Après ce transfert en bus qui fût un peu éprouvant, nous pensions arriver rapidement à notre Ryokan. Cependant celui-ci étant situé dans un très jolie mais GRAND parc nous avons entamer notre recherche en suivant les indications que nous avions mais nous n'avons pas trouvé. Inutile de vous dire qu'à ce moment nous avions très envie de nous poser. Et là nous voyant perdus, un chauffeur de taxi vient à notre secours et nous propose de nous y amener gratuitement. Il faut dire que nous étions à 20 mètres de notre objectif, caché par un escalier et de la végétation. Des anges ces japonais. Le nom du Ryokan uniquement écrit en Kanji on aurait pu passer devant sans même s'en apercevoir!

Kyoto

Bref nous posons nos valises, ouf un peu de repos ne va pas faire de mal!

Kyoto

Commentaires

  1. cathy and josé Le , cathy and josé a dit :

    Coucou vous !!!!
    Un peu d'aventure corse le récit.... et en plus de super belles photos... que représente le bâtiment décoré de lampions ?
    Je vous embrasse très fort et José aussi.

  2. Florian (le frère) Le , Florian (le frère) a dit :

    Prochain voyage pour moi Kyoto :D

    Serait-il possible d'expliquer ou de traduire certains mot japonnais tel que "Kanji", "Ryokan" etc... ?

  3. Johan et Laure Le , Johan et Laure a dit :

    Kanji : idéogramme d'origine chinoise servant à représenter un concept. C'est les signes chinois que les japonais utilisent aussi.
    Ryokan : Auberge traditionnelle Japonaise.

Envoyer votre commentaire